National : Le GFCA s'incline face à Laval

Le GFCA s'est une nouvelle fois incliné à l'extérieur face au Stade Lavallois (2-0). Dans un match à sens unique, les Gaziers ont encaissé deux buts après la demi-heure de jeu sans avoir jamais été en mesure de mettre en danger Laval qui n'avait plus gagné à domicile depuis trois mois. Les Ajacciens payent très cher les nombreuses absences dans son effectif notamment de ses joueurs cadres. Un nouveau résultat inquiétant pour l'équipe de François Ciccolini. Le Gazélec devra réagir fermement et se qualifier pour le 8ème tour de la Coupe de France samedi prochain face à l'ASM Belfort FC. National : Le GFCA s'incline face à Laval Les joueurs Gaziers (Ici Alexandre Troffa) se sont inclinés à nouveau à l'extérieur face à Laval.


Stade Francis Le Basser
Laval bat GFCA 2-0 (2-0)
Buts pour Laval : Maah (31e), Robic (45e)


Le GFCA jouait son septième match à l'extérieur face au Stade Lavallois dans ce championnat de France de National. Malgré les nombreuses absences pour blessure ou suspension (8 joueurs cadres au total), les Gaziers voulaient réagir après la défaite à domicile face à Lyon-Duchère. Le Gazélec voulait réaliser une grande prestation pour se rassurer et obtenir un résultat positif. Dans un match parfaitement maîtrisé du début à la fin, les Lavallois prenaient les commandes très rapidement au gré de la vivacité de Maah. Obligé sans cesse de bricoler avec une nouvelle défense new-look, consécutif au forfait d'Anthony Lippini, François Ciccolini voyait sa jeune garde colmater les brèches. Plombé par une dynamique en attaque toujours aussi laborieuse, le GFCA passait son temps à défendre son camp. Comme la maladresse lavalloise se voulait criante, le danger était vite expédié. Sauf que peu à peu, les Mayennais redressaient la mire, trouvant sur leur chemin Arnaud Balijon à deux reprises (26e et 29e). Mais à force de concéder du terrain, les Gaziers se faisaient logiquement sanctionnés, quand une reprise acrobatique de Robic était déviée par Maah largement hors-jeu (1-0, 31e). Une nouvelle décision arbitrale lourde de conséquences à l'encontre des Ajacciens !!!. Puis juste avant la mi-temps, Robic, encore lui, convertissait une nouvelle action collective des Lavallois (2-0, 45e). Un véritable coup de massue pour le Gazélec !!!. Au repos, le GFCA était logiquement mené, tant il avait passer son temps à défendre. La mi-temps était sifflée sur cet avantage au score conséquent pour le Stade Lavallois (2-0).

Au retour des vestiaires, le GFCA était fermement décidé à revenir rapidement au score et obtenir pourquoi pas un match nul à l'extérieur. La seconde période était malheureusement peu ou prou du même acabit avec des Gaziers stériles et incapables de porter le danger. La pire attaque du championnat était toujours sans solution et ce n'était pas les changements opérés par l'ancien coach lavallois qui changeaient la donne. Les rentrées successives de Keelan Lebon et de Maxime Pélican n'offraient pas le loisir au portier mayennais Escales de réaliser la moindre parade décisive. A contrario, le portier Ajaccien Arnaud Balijon multipliait les parades pour éviter le naufrage (49e, 60e et 61e). Alors que la faiblesse du Gazélec était sans équivoque, Laval n'avait aucun mal pour gérer les affaires courantes dans la dernière demi-heure. Les Ajacciens étaient logiquement battus et s'enlisaient un peu plus dans les bas-fonds du championnat. Sans ressort, trop handicapé par les absences, sans idées offensives et sans esprit de corps, le GFCA confirmait ses grandes inquiétudes du moment. Hormis l'éclaircie de la Coupe de France avec un 7ème tour qui s'annonce d'ailleurs compliqué dans une semaine face à Belfort (N2), les hommes de François Ciccolini ont pris 2 points sur 18 possibles et n'ont plus connu la victoire depuis 6 matchs. Les Ajacciens sont des relégables en puissance. Désormais, il est grand temps de trouver le déclic pour que la situation s'inverse. Les Gaziers vont devoir se ressaisir très rapidement pour s'éloigner de la zone rouge au classement. Ils devront réagir absolument à domicile en s'imposant impérativement face à Quevilly Rouen Métropole. Le Gazélec s'inclinait sur la pelouse du Stade Lavallois (2-0).

Au classement, le GFCA occupe la seizième place au classement du championnat de France de National avec 10 points. Lors de la prochaine journée, qui se disputera le 22 novembre, le Gazélec reçevra au stade Ange Casanova Quevilly Rouen Métropole. Les Gaziers affronteront l'ASM Belfort FC juste avant pour le 7ème tour de la Coupe de France. Les hommes de François Ciccolini tenteront de relever rapidement la tête et d'obtenir une nouvelle victoire à domicile pour s'éloigner de la zone rouge. Un match à gagner absolument. Forza GFCA.

Laval : Escales - Gomis, Tomas, Carlier, Latouchent - Lebeau, Dembelé (Cap), Cissé, Soares - Maah, Robic.
Remplaçants : Belon, Bouadla, N'Diaye, Badiane, Nzuzi, Isidore.
Entraîneur : Frapolli.

GFCA : Balijon - Camara, Diabaté, Pineau, Troffa - Anziani (Cap), Finidori, N'Doye, Piechocki - Kyei, Pollet.
Remplaçants :  Maury, Usman, Lebon, Pélican, Segarel.
Entraîneur : Ciccolini.

 

 

  

Partager cet article  

PRUSSIMU SCONTRU


GFCA - Béziers
Vendredi 13 décembre 2019 à 20:00
VS

National
16ème journée

Stadiu Ange Casanova

ULTIMU SCONTRU


Creteil - GFCA
Vendredi 29 novembre 2019 à 20:00
2 - 0

National
15ème journée

Stade Dominique Duvauchelle

CLASSIFICA

P Club Pts J  
13Béziers1515
14Concarneau1415
15Quevilly Rouen1415
16Ajaccio GFC1115
17Toulon814
18Le Puy715





ULTIMI VIDEO



I PARTINARII STITUZIUNALI

  • Collectivité Territoriale de Corse
  • Conseil Départemental de la Corse du Sud
  • Ville d'Ajaccio
  • CMCAS CCAS Corse

I PARTINARII UFFICIALI

  • Agence du Golfe
  • Atout Pub
  • Corse-Matin
  • In Piazza Magazine
  • Karting de la Gravona
  • Miroiterie Orsoni
  • Radio Nostalgie Corse
  • SARL Fiamenghi

I partinarii di l'Associu di i Socios di u GFCA >